C’est désormais prouvé : le gingembre est un aliment qui contient de nombreuses propriétés bénéfiques. Cette plante d’origine asiatique était connue, appréciée et utilisée déjà depuis l’antiquité. Il était utilisé pour les mal-êtres saisonniers, la fatigues, les problèmes de digestion et même comme aphrodisiaque.

De nos jours, il est très utilisé comme base naturelle et puissante pour soigner beaucoup de problèmes. L’idéal serait d’en avoir à la maison sans devoir en acheter, pour bénéficier de ses bienfaits gratuitement.

Le gingembre est particulièrement riche en sel minéraux, tels que le manganèse, le calcium, le phosphore, le sodium, le potassium, le magnésium, le fer, le zinc et les vitamines B. C’est pourquoi il est fortement recommandé d’en avoir.

En plus de nous protéger du cancer, le gingembre est également d’une grande aide contre la gastrite, les ulcères, la toux, le rhume, la fièvre et l’inflammation de l’estomac ou de l’oesophage. Il est également utile contre les nausées de la grossesse et le mal des transports. Alors voilà comment le cultiver chez vous.

1) La première racine

Pour en faire pousser, il faut tout d’abord, en acheter un morceau. Assurez-vous que le gingembre que vous voulez acheter soit bien frais, corsé, ferme et sans moisissures. Une racine molle ou moisie pourrait ne pas donner les résultats que vous espérez.

choisir le gingembre

2) Le nécessaire

Ce dont vous avez besoin :

  • 1 bout de gingembre frais;
  • 1 pot d’au moins 40 cm de profondeur, le plus large possible;
  • engrais ou humus de lombric;
  • Du terreau écologique.

Faire tremper le morceau de gingembre dans de l’eau tiède pendant toute une nuit, puis remplir le pot avec l’humus ou l’engrais et le terreau, en le gardant bien aéré.

préparer le gingembre

L’article continue sur la prochaine page.