La cuisine japonaise est très appréciée en France et, parmi les aliments qui ont collecté la plupart de succès ces dernières années, il y a le surimi. Un produit de poisson qui serait constitué de chair de crabes. Toutefois, cette mode culinaire importée par les japonais cache quelque chose de peu agréable.

La chair de crabes n’est pas réellement présente à l’intérieur de cet aliment, du moment qu’il est formé à 2% des produits pêchés dans le monde, et sa caractéristique de goût n’est pour rien naturelle.

Le go du surimi dérive en effet d’une serie d’arômes artificiels.

La réglementation européenne concernant la composition en poisson de surimi n’existe pas. Il y a seulement la norme AFNOR mais elle a été mise en pratique par les fabricants eux-mêmes, de manière autonome et volontaire.

L’AFNOR impose le 35% de surimi base ou 30% de chair de poisson dans le produit fini. Les recettes varient selon les marques: la guerre des prix a tendance à tirer la qualité des produits finis vers le bas. La qualité et le pourcentage de chair décroît avec le prix. Découvrons les 5 bonnes raisons pour lesquelles il ne vaudrait mieux pas en manger !

1) La composition

Le surimi est un ensemble de chair de morues et d’hydrates de carbone mis sans logique et précision. Enroulé et assemblé dans un cylindre orangé semblable à la pince d’un crabe, avec une saveur similaire à celui du saumon fumé. Les bâtonnets de cette couleur et forme deviennent ainsi plus attrayants pour les consommateurs.

composition du surimi

2) Les substances artificielles 

Assembler les bouts de nombreux produits aquatiques créent des substances artificielles qui donnent vie au surimi. Ce mélange qui peut avoir des effets néfastes sur notre corps est généralement composé de produits de pêche, de morues, de maquereau, de saumon, de carpe asiatique, de sole et de mulet.

substance dans surimi

3) Les additifs chimiques 

La chair du surimi se modifie avec l’ajout d’additifs chimiques. Même l’aspect extérieur devient plus attrayant avec l’ajout de certaines substances particulières qui contribuent à une conservation parfaite du produit. Un autre facteur aggravant est la présence d’huile de palme, une substance connue pour ses effets néfastes sur l’environnement et sur notre corps.

additif dans surimi

L’article continue à la page suivante.

4) Les effets nocifs sur notre organisme

Les colorants et les additifs chimiques, présents en grandes quantités dans le surimi, modifient les caractéristiques du produit. En outre, il est très difficile de déterminer la composition réelle et la provenance des différents éléments qui les composent, car l’étiquette est souvent mal insérée sur le produit.

effets nocifs des surimis

5) Le prix

Ne pas sous-estimer les aspects économiques liés à la consommation de surimi . Son coût élevé provient souvent de la publicité mensongère de nombreuses entreprises qui cherchent à le commercialiser en le déguisant en un produit de valeur. Manger le surimi n’est jamais bon pour l’organisme et pour le portefeuille.

prix des surimis

À vous de jouer…

Cette astuce vous a été utile? Alors n’hésitez pas à la partager avec vos amis sur Facebook! 

Suivez nous sur Pinterest :

Pour recevoir gratuitement nos meilleures astuces inscrivez-vous à notre newsletter en cliquant ici!

Fake News Alimentaire : 14 Faux Mythes Sur Les Aliments

Comment Reconnaître un “Oeuf Sain” à Partir de la Couleur du Jaune d’Oeuf