Les plantes d’intérieur sont un excellent élément décoratif pour la maison ou pour le bureau. Elles embellissent certains coins anonymes du séjour, rendent plus harmonieuse la cuisine et, si elles ont des fleurs parfumées, relâchent leur parfum naturel dans toute la maison.

En plus, elles renouvellent la qualité de l’air à travers la photosynthèse, humidifient l’environnement, réduisent la pollution intérieure et étouffent le bruit.

Il faut cependant être très attentif. Car les enfants en bas âge et les animaux domestiques peuvent ingérer des feuilles, des fleurs ou simplement les toucher.

Oui, parce que toutes les plantes ne sont pas inoffensives. Certaines peuvent avoir des composants qui irritent la peau ou être très toxiques pour l’organisme!

Voyons ensemble de quelles plantes nous devons nous protéger et donc quelles sont les plantes qu’il ne faut pas avoir chez soi.

1) Attention au Dragunculus Vulgaris!

C’est une espèce de plantes de la famille des Araceae, nommée aussi serpentaire commun ou petit dragon commun. Ce sont des plantes d’appartement communes.

La première, également connue sous le nom scientifique de dracunculus vulgaris, est très venimeuse. Bien que son odeur ne soit pas des meilleures, ses couleurs vivaces pourraient attirer les enfants. Il faudrait donc éviter d’en avoir chez soi ! De plus, comme beaucoup d’aracées, l’inflorescence de cette plante dégage une odeur de viande en décomposition qui sert à attirer les insectes pollinisateurs, en particulier les mouches.

Dragunculus Vulgaris

2) Le redouté Philodendron

Le Philodendron est une très belle plante, d’une grande prestance, grâce à ses feuilles brillantes qui peuvent atteindre un mètre et demi de hauteur. Pourtant, il faut s’en éloigner le plus possible, parce que la queue de ces feuilles relâche une substance laiteuse blanche qui peut causer des irritations de la peau et des yeux et, si malencontreusement ingérée, peut porter à l’étouffement!

Philodendron

3) Ne jamais garder des hortensias chez vous 

Derrière la beauté des hortensias, se cache une certaine dangerosité. Les fleurs et les feuilles des hortensias contiennent de l’hydragénine. Une substance qui, si avalée, produit des symptômes similaires à ceux du cyanure. Tout cela nous en dit suffisamment sur la raison pour laquelle il serait mieux d’éviter d’en avoir chez soi.

hortensias

L’article continue à la page suivante.