Vous voulez faire pousser plus de tomates, plus grosses et meilleures au goût ? Que vous soyez débutant ou un expert, nos astuces pour cultiver des tomates vont vous aider à augmenter votre rendement et à produire des tomates de bien meilleur goût.

Les conseils que l’on trouve sur les paquets de graines vous indiquent comment les planter, mais ils ne disent rien sur comment prendre soin d’elles après. Pas plus qu’ils ne vous donnent les conseils qui ont été découverts par les jardiniers expérimentés depuis des décennies.

Une des premières choses à savoir, c’est qu’il ne faut pas planter les tomates au même endroit trois années de suite. En effet, trois ans, c’est le maximum. Le sol devient moins fertile et les plants produiront moins de fruits.

Les tomates se trouvent parmi les plantes les plus cultivées. Sûrement parce qu’elles peuvent être utilisées dans beaucoup de plats, cuites comme crues. Voici les 11 astuces pour faire pousser parfaitement vos tomates.

1. Avoir des racines plus robustes

Si la tige est plus profonde, elle pourra créer plus de racines qui, à leur tour, soutiendront et arroseront la plante. Si la plante a les pieds mieux ancrés dans le sol, elle sera plus forte face aux intempéries et s’il y a plus de racines, elle trouvera plus facilement ses nutriments.

2. Couper les feuilles du bas

La plante se développe davantage là où le soleil le touche, à cause de la photosynthèse. Quand la plante atteint 60 cm, il faut enlever les feuilles de sa moitié inférieure. Il y a des maladies qui se transmettent du sol et continuent ensuite vers les feuilles, si l’on coupe les plus basses d’entre elles, la plante sera mieux protégée de ces maladies. 

3. Retirer les gourmands

Les gourmands sont les petites tiges qui naissent entre la tige centrale et la principale et qu’il faut retirer. Puisqu’ils ne produisent pas de fruits, les gourmands sont inutiles et empêchent la lumière de bien atteindre la plante. Ce n’est pas une technique absolument nécessaire, mais elle peut nous aider à obtenir plus de fruits délicieux. Cette opération se fait sur des pieds de 80 cm au minimum. 

4. Le paillage

La paille permet de protéger le sol, de conserver l’humidité, de réchauffer le sol et de protéger les plantes des maladies. Les racines seront plus saines et la plante sera moins en contact direct avec le sol et de toutes les nuisances que ce dernier peut apporter. Pensez donc à mettre de la paille sur votre sol. 

5. Le cuivre tient à distance les nuisibles

Les escargots et les limaces sont de réelles menaces pour les tomates. Pour les garder à distance, on peut utiliser des bandes de cuivre ou des tuyaux. Ils agissent comme les produits chimiques. Mais ce n’est pas la meilleure solution, car le cuivre chasse également les insectes bénéfiques.

6. Le tuteur

On devrait utiliser un tuteur pour les tomates, qui peut les empêcher de tomber et les protéger contre le vent. Toujours en position verticale, la tige assure mieux son rôle tandis que la sève et les nutriments monteront plus efficacement. Il est indispensable de mettre un tuteur si vous êtes dans une zone ventilée. 

7. L’espace

Les plantes ont besoin d’espace entre elles, entre 60 et 90 cm. Si elles sont trop près l’une de l’autre, elles ont moins de soleil (surtout dans leur partie inférieure) et donc la photosynthèse ne se fera pas dans de bonnes conditions et les racines se gêneront. 

8. Du sel d’Epsom

On peut utiliser du sel d’Epsom pour prévenir le jaunissement des feuilles. Ce produit nous aide à avoir des tiges robustes. On peut mettre du sel d’Epsom dans le sol, quand on les plante, à l’aide d’un instrument pour gratter le sol. Il faut mettre, dans chaque trou, une cuillère à soupe de sel d’Epsom. On peut également préparer une solution pour arroser les plantes toutes les 2-3 semaines : une cuillère à café dans trois litres d’eau. Cette solution leur apporte du sulfate et du magnésium. 

9. Soigner l’arrosage

L’arrosage des tomates ne se fait pas n’importe comment. Il faut les arroser en partant du bas, pour éviter la propagation des maladies. Il est préférable de les arroser lentement. Si l’arrosage se fait plus lentement alors l’eau peut bien pénétrer le sol et arriver à toutes les racines. Le sol restera ainsi plus humide. Pensez vérifier le degré d’arrosage. Il faut avoir 15 cm de terre humide au minimum. Si le sol n’est pas totalement humide, il faut continuer d’arroser. 

10. Les plants de soucis ou les œillets d’Inde

Il faut planter à proximité de vos tomates quelques plants de soucis ou d’œillets d’Inde. Ils empêchent les nématodes d’attaquer les tomates et de déformer les tiges, les racines et les fruits. À cause des nématodes, il y a des maladies et les nutriments circulent mal. Si ces plantes se trouvent près de la base des tomates, leur odeur et leur feuilletage repoussent ces vers. 

11. L’ail

Vous pouvez planter quelques bulbes d’ail près des tomates. Le goût sera savoureux et l’ail réduira le nombre de champignons parasites. Vous pouvez également préparer cette solution : écraser quelques gousses d’ail dans 3 litres d’eau, pour l’utiliser ensuite pour arroser le sol.  

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur Facebook!

Sur le même sujet:

Voilà Comment Vous Devez Conserver Les Tomates

Comment Cultiver le Basilic Sur Son Balcon et le Faire Durer Plus Longtemps en 4 Étapes