Les automobiles sont le moyen de transport indispensable, du moins dans notre pays. Elles aident les personnes à se déplacer sur tout le territoire. Leur utilisation massive, par conséquent, suppose le maintien d’une certaine hygiène. Surtout si l’on veut avoir un voyage agréable et confortable.

Cela devient crucial de faire attention aux odeurs présentes à l’intérieur de l’habitacle, d’où la nécessité des parfums. Une voiture ayant une odeur piquante et lourde devient un vrai cauchemar et dégrade nettement la qualité de son utilisation. Avec le temps, certaines odeurs deviennent pires au lieu de se dissiper.

Heureusement, il y a des habitudes à adopter pour éviter d’imprégner l’intérieur de sa voiture de mauvaises odeurs. Des habitudes qui font abstraction de l’utilisation de produits, qui en revanche peuvent parfois contribuer – s’ils sont utilisés de façon erronée – à rendre la voiture invivable.

Voici, dans la suite de l’article, 5 trucs simples et pratiques pour que votre voiture soit parfumée et éviter que les mauvaises odeurs se développent.

1. La prévention

Le meilleur soin, c’est la prévention, pour les voitures aussi. Évitez de remplir votre voiture d’odeurs, c’est une excellente façon pour en garantir la fraîcheur. Si vous êtes fumeurs, essayez d’éviter les cigarettes au volant. Et si vous ne réussissez pas, faites-le la fenêtre ouverte, en mettant les cendres dans le cendrier qu’il faut changer fréquemment. Quand vous mangez à l’intérieur de votre voiture, nettoyez-la rapidement. Des miettes et autres résidus alimentaires, de manière imperceptible, contribuent à rendre l’air nauséabond.

2. Dehors les odeurs

Avant d’introduire dans la voiture un parfum spécifique, il faudrait éliminer les odeurs qui l’infestent. Si vous observez une puanteur persistante, vous devez insister pendant quelques heures, les fenêtres ouvertes. Alternativement, si vous avez une cour ou une allée fermée, laissez aérer l’intérieur de la voiture quand il y a du vent ; oui, toujours les fenêtres ouvertes. 

3. Moyens extrêmes

Si la puanteur persiste malgré les fenêtres ouvertes, n’ayez pas peur. Les solutions sont nombreuses : avant tout, lavez les tapis. Éventuellement, saupoudrez de bicarbonate de soude les sièges et la lunette, faites attention que la poussière n’entre pas dans les espaces confinés. Vous devriez prendre deux torchons – un sec et un humide – et un vaporisateur, mélangez de l’eau et du vinaigre ou de l’eau et du citron. Vaporisez une fois ce cocktail devrait être assez, sinon, prenez un spray contre les mauvaises odeurs et de l’huile de coude.

L’article continue à la page suivante.