L’huile d’arbre à thé est une substance aux qualités variées. Il suffit de quelques gouttes pour avoir des effets incroyables. Ajoutée au shampooing, au gel douche, dans les masques pour le visage, pour la bouche etc… L’arbre à thé peut être utilisé comme cosmétique et pour la santé grâce à ses multiples fonctions.

Tout d’abord, voyons son origine. L’huile d’arbre à thé provient de l’arbre appelé Malaleuca Alternifolia, dénommé aussi l’arbre à thé ou l’arbre du thé.

Originaire d’Australie, l’huile d’arbre à thé est extraite des feuilles de cette plante. Ce nom lui a été attribué par le capitaine James Cook, qui avait pensé d’utiliser cette substance, légèrement amère, pour préparer une boisson semblable au thé.

La commercialisation la plus connue de l’arbre à thé est sous forme d’huile essentielle et vous pouvez la trouver dans toute herboristerie. Avant de l’acheter, vous devez vous assurer qu’elle est pure à 100% et qu’elle a été extraite sans utiliser de substances chimiques. N’achetez pas de produits à des prix très bas.

Voyons ensemble ses 7 utilisations incroyables et les contre-indications.

1) Pour libérer les voies respiratoires

L’arbre à thé a une odeur extrêmement piquante et pénétrante, alors mélangez-la à autre parfum que vous aimez, par exemple la lavande ou la bergamote. Mettez une dizaine de gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé dans le diffuseur, surtout pendant l’hiver, et vous serez moins soumis aux maladies respiratoires.

2) Pour l’hygiène intime

L’huile d’arbre à thé a d’excellentes propriétés antibiotiques. Pour les rinçages vaginaux, faites-les tout simplement avec de l’eau tiède et une dizaine de gouttes d’arbre à thé. Elles préviendront et combattront la formation de la candidose, des vaginites et de toutes les infections des parties intimes. Une alternative peut être celle d’ajouter quelques gouttes à votre gel douche, pour augmenter la fonction bactéricide.

3) Contre les douleurs rhumatismales

L’huile d’arbre à thé est excellente contre les rhumatismes et les douleurs musculaires. Vous pouvez en ajouter une dizaine de gouttes à 20 ml d’huile d’amandes et la masser sur les parties douloureuses, en insistant pour réchauffer le muscle et la peau. Attention, faites la distinction entre les douleurs simples et les inflammations du muscle. Dans le deuxième cas il vaut mieux ne pas masser, mais s’adresser à un médecin.

L’article continue sur la page suivante.

4) Contre les mycoses

L’arbre à thé est également un excellent antifongique, pour le traitement des mycoses, surtout celles des ongles. Chaque soir, avant d’aller au lit, vous pouvez masser une ou deux gouttes sur l’ongle malade. Mais si la mycose est sur la peau vous pouvez mélanger une dizaine de gouttes dans votre bain.

5) Pour combattre l’acné

Voilà un problème qui accable beaucoup d’adolescents et parfois même des adultes. Même quand l’acné est due aux déséquilibres hormonaux, on peut mettre en pratique des actions de prévention et de correction. L’utilisation de l’arbre à thé en est une. Par exemple on peut réaliser un masque avec une cuillère d’argile verte, une cuillère de miel et quelques gouttes d’huile d’arbre à thé. Ou bien on peut ajouter 5 ou 6 gouttes à la crème pour le visage utilisée le matin. Ses propriétés antibactériennes sont excellentes sur l’acné et la peau impure.

6) Contre les pellicules

Vous avez compris, l’huile d’arbre à thé peut être ajouté presque partout. En ajoutant une dizaine de gouttes à votre shampooing, vous aurez un effet anti-pellicules. Cela est également excellent en cas de démangeaison et rougeur du cuir chevelu.

7) Comme bain de bouche

Pour les gencives sensibles, qui saignent ou sont irritées, l’huile d’arbre à thé sera excellente. Vous devrez diluer une dizaine de gouttes dans votre bain de bouche, ou bien mettez deux ou trois gouttes dans un bouchon avec un peu d’eau, rincez au moins trente secondes puis crachez. Bien que le goût soit fort et pas du tout agréable, il peut vous aider à combattre une mauvaise haleine.

8) Contre-indications

Comme toutes les substances, surtout les huiles essentielles, elles sont toujours à manier avec précaution. Elles ne doivent jamais être mises pures sur les muqueuses, mais diluées tout le temps. Il ne faut pas abuser sur les quantités car elles peuvent causer des éruptions cutanées. Évitez-les en cas de grossesse et évidemment en cas d’allergie. Les symptômes les plus communs sont être la nausée, le vomissement et les problèmes de digestion.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le avec vos ami(e)s sur Facebook ! 

Suivez nous sur Pinterest :

Sur le même sujet :

13 Utilisations de l’Huile de Noix de Coco à Connaitre

L’Huile d’Olive : 8 Utilisations Alternatives Naturelles et Surprenantes