On n’arrive pas à se retenir… et voilà, c’est lâché… on devient tout rouge et on ne sait plus où se mettre à cause de la gêne! C’est ce que vivent la plupart des gens lorsqu’ils laissent échapper un pet puis ils cherchent mille excuses pour le dérangement olfactif occasionné. Or, c’est ce que vous verrez dans cet article, se « dégazer » est tout à fait naturel et c’est même un acte très sain pour notre corps.

Lâcher un « prout » peut apporter certaines informations concernant son propre corps comme par exemple sur l’alimentation. Le problème, c’est qu’ils surviennent souvent en public et c’est ce qui nous gêne le plus. Pourtant, vous verrez que cette gêne n’est qu’une convenance sociale à éliminer.

Retenir son pet ne devrait pas faire partie des règles de bien séance, bien au contraire. Car, vous allez le comprendre, c’est un acte naturel et « libératoire » et qui nous oblige à être à l’écoute de notre corps et à décoder, en partie, notre physiologie.

Continuez donc à lire cet article pour voir les 7 bonnes raisons de péter librement et surtout, n’oubliez pas de vous lâcher!!

1. Un signal d’alerte

C’est important de libérer de ses gaz, car on peut en apprendre beaucoup sur notre état de santé. Les pets sont des messages d’alerte à de nombreux problèmes de santé. Une forte odeur, une fréquence élevée et/ou des douleurs inhabituelles, peuvent être les signes d’une maladie grave. Si vous souffrez régulièrement de ces symptômes, parlez-en à votre médecin.

2. Diminution du ballonnement

Après un bon et copieux repas, une chose énervante qui peut arriver, c’est la sensation de ballonnement. On se sent énorme, les mains sur le ventre on ne bouge plus. Notre corps, pour pouvoir digérer, stocke de l’eau et nos intestins produisent alors un excès de gaz. Donc, évacuer tout ce gaz permet vraiment de se sentir mieux plus rapidement.

3. La puanteur est bonne pour la santé

Les pets ont un ingrédient secret qui nous protège de certaines maladies dangereuses. C’est le sulfure d’hydrogène, un composé chimique, qui est toxique à forte dose, mais qui, en faible quantité,  protège nos cellules et prévient les maladies cardiovasculaires. C’est aussi à lui que l’on doit l’odeur d’oeuf pourri.

4. Cela vous aide à choisir une bonne alimentation

On peut savoir beaucoup de choses sur son alimentation à travers ses pets. Les aliments produisent différents types de gaz: si vous ne mangez pas assez de fibres, vous pétez assez rarement. Les fibres se trouvent dans les céréales, les légumes verts et les lentilles. Si vos pets sont nauséabonds, cela indique que vous mangez trop de viande rouge et qu’il faut en réduire la consommation.

5. Les pets sont le signe d’une flore intestinale saine

Ceux qui pètent le plus, ce sont les gens en bonnes santés! La raison est la suivante: les personnes qui mangent sainement mangent beaucoup de fibres, de légumes et de fruits. Ce sont des aliments qui stimulent la digestion en la rendant plus facile et donc un production de gaz plus élevée et donc un nombre de pets plus élevé.

6. Bons pour les intestins

Vos parents vous disaient  » tu dois te retenir »? Et bien ils se trompaient, ce n’est pas sain de garder ses gaz à l’intérieur. À force de se retenir constamment l’intestin peut être fortement affecté et causer des forts maux de ventre. Il est conseillé de vous détendre et de vous laisser aller.

7. Ça fait du bien

Regardons-nous en face, péter c’est tout simplement agréable! Il ne faut pas en rougir mais plutôt en rire. Après c’est sûr qu’il faut choisir le bon moment et le bon endroit, mais à force de se retenir, on finit par se sentir mal. Maintenant que vous avez lu tout ça vous pouvez vous lâcher sans crainte!

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager su Facebook avec vos amis!

Suivez nous sur Pinterest :

Sur le même sujet :

Hémorroïdes : Les Remèdes Naturels à la Rescousse

7 solutions à essayer contre les flatulences